lizardking_cda: Jeux d'enfants V
lizardking_cda: Femme libre, toujours tu chériras la mer IV
lizardking_cda: "La mer quand même dans ses rouleaux continue Son même thème Sa chanson vide et têtue Pour quelques ombres perdues"
lizardking_cda: L'art de la joie II
lizardking_cda: Il résonne encore parfois des chants des commencements du monde
lizardking_cda: Portrait hotel : Twenty-fifth room VIII
lizardking_cda: "Ne demande jamais ton chemin à celui qui le connaît. Tu risquerais de ne pas t'égarer."
lizardking_cda: "I got Dirty Feet. Too late to rub it off. Dirty Feet. Too deep to scrub it off. But baby, you know you'll be incomplete Without my Dirty Feet."
lizardking_cda: "Et mon cœur, vainement enflammé, Dépeuplé, retombant en cendres."
lizardking_cda: La nuit je mens VI
lizardking_cda: "Et l'été qui s'enfuit est un ami qui part…"
lizardking_cda: Je cherche ce que je ne puis trouver
lizardking_cda: "Branches folles Têtes en l'air Perce le nuage"
lizardking_cda: Loin du tumulte II
lizardking_cda: "Got Dirty Feet From livin' like I'm livin'. Got Dirty Feet From takin' what's been given. You got a mind that's tender and sweet, And I'm a stranger with Dirty Feet."
lizardking_cda: Le poids du monde
lizardking_cda: Je ne compte que les heures heureuses
lizardking_cda: A la recherche des invisibles
lizardking_cda: Le jour du grand départ
lizardking_cda: La complicité II
lizardking_cda: The endless summer IV
lizardking_cda: Punch-drunk love I
lizardking_cda: Sourire à la vie XII
lizardking_cda: Nul ne me provoque impunément
lizardking_cda: Les matins calmes
lizardking_cda: "Amour de la nuit, brasier sans lumière, amour qui espère, l'espoir qu'on attend, tu avais dans les yeux un bouquet de prière : je t'ai dis demain j'ai pensé je mens."
lizardking_cda: "Si la piste est trop facile et que tu crois tenir le jaguar, c'est qu'il est derrière toi, les yeux fixés sur ta nuque."
lizardking_cda: "On the last day I took her where the wild roses grow. And she lay on the bank, the wind light as a thief. And I kissed her goodbye, said, "All beauty must die"…"