Eric Bénier-Bürckel: Considérations inactuelles
Eric Bénier-Bürckel: "Chaque espèce est un petit zoo et un cimetière des espèces précédentes." E. Coccia
Eric Bénier-Bürckel: "L’arbre est un organisme tellement généreux qu’il offre son ombre à ceux qui viennent l’abattre." Francis Hallé
Eric Bénier-Bürckel: Disanthropie
Eric Bénier-Bürckel: Hétérochtonie
Eric Bénier-Bürckel: Métamorphique
Eric Bénier-Bürckel: "Imaginer, c'est devenir ce qu'on imagine." E. Coccia
Eric Bénier-Bürckel: "Tout moi est seulement un navire qui permet à la planète de voyager sur place." Emanuele Coccia
Eric Bénier-Bürckel: "It seemed that space had been turned inside out: this was not a place for Man." Arthur C. Clarke, "2001, A Space Odyssey."
Eric Bénier-Bürckel: "Empreinte : présent réminiscent visuel et tactile d’un passé qui ne cesse de travailler, de transformer le substrat où il a imprimé sa marque." Didi-Huberman, La ressemblance par contact.
Eric Bénier-Bürckel: Lithopanspermie
Eric Bénier-Bürckel: L'univers n'est pas un conte de fée
Eric Bénier-Bürckel: "Cette nuit où j'ai eu fini de construire mon phare, quand je l'ai regardé au loin briller sur la mer, tout est soudain devenu clair: la mort est le seul phare qui reste à jamais allumé." La Mort Immortelle, Liu Cixin
Eric Bénier-Bürckel: "Puis, soudain... nous fûmes ailleurs."
Eric Bénier-Bürckel: "Qu'est-ce que l'humanité ? Une race abjecte ! J'ai passé la moitié de ma vie à utiliser la littérature comme scalpel pour disséquer cette abjection. Je suis fatiguée maintenant. " "Le problème à trois corps", Liu Cixin
Eric Bénier-Bürckel: Avec Laurène...
Eric Bénier-Bürckel: "Destination : Vide"